Chapelle de l’Oratoire à 18h30

ENTREE LIBRE SUR CONTREMARQUE (voir conditions en bas de cette page)

Danse et musique baroque en l’honneur de la famille royale et des chefs militaires victorieux ou comment les arts convertissaient l’actualité en divertissement…

Le Bal des Diplomates

Compagnie Les Corps éloquents

  • Hubert HAZEBROUCQ, conception et danse
  • Akiko VEAUX, danse
  • Vincent MAURICE, luth et guitare baroque

Le Bal des Diplomates

Une histoire dansée de la Guerre de Succession d’Espagne

A travers des danses et des musiques du répertoire baroque, reliées par des récits et des textes du début du XVIIIe siècle, il s’agit d’évoquer les relations entre les événements militaires ou politiques de la Guerre de Succession d’Espagne (1701-1713) et les œuvres chorégraphiques composées au fil de ces occasions, pour le bal ou pour les ballets, et pour les spectacles de Collèges.
En France comme en Angleterre, les danses en l’honneur des membres de la famille royale, des chefs militaires victorieux et finalement de la paix convertissaient l’actualité en divertissement, associant la célébration du discours du pouvoir avec l’exaltation de la grâce, et mêlant propagande et abstraction.
La succession des pièces les plus emblématiques nous racontera les divers aléas qui aboutirent à la Paix d’Utrecht, ses péripéties, ses anecdotes et ses personnalités étonnantes, avec en contrepoint le raffinement sensible et la puissance formelle de l’art chorégraphique baroque, qui transfiguraient alors les personnes et les événements en signes éclatants.

Programme

Chorégraphies originales de la guerre de succession d’Espagne.

André CAMPRA (1660 – 1744), Pascal COLASSE (1649 – 1709), André Cardinal DESTOUCHES (1672 – 1749), John LŒILLET (1680 – 1730), Jean-Baptiste LULLY (1632 – 1687), James PAISIBLE (c. 1656 – 1721)

ATTENTION, Entrée libre sur présentation d’une contremarque à retirer dès le 17 juin à l’accueil de la Chapelle de l’Oratoire – Nombre de places limité. A compter de ce vendredi midi, liste d’attente directement à la Chapelle de l’Oratoire à partir de 18h.